Laissez aller votre imagination !

Laissez aller votre imagination ! (4:43)Informations[1]

A plusieurs reprises, tout au long de cette séquence, une recommandation vous a été donnée : « Laissez aller votre imagination ! », que ce soit dans la conception du style du cadran, de sa table ou du cadran dans son ensemble. Cet appel récurrent à ne pas vous contenter de reproduire ce qui existe, à sortir des sentiers battus, à inventer et créer, est une invitation à prendre plus de plaisir dans votre réalisation, à découvrir et mettre en lumière toute la richesse du domaine des cadrans solaires.

Pour illustrer cette recommandation, deux exemples.

Le premier est une sélection des réponses reçues au « Concours cadrans solaires » que l'auteur de ce MOOC avait organisé en 1980 alors qu'il dirigeait une équipe de recherches de l'Ecole nationale supérieure des mines de Paris à Sophia Antipolis, près de Nice (France). Il est vrai que le cahier des charges du concours laissait (volontairement) beaucoup de place à la création, les spécifications n'étant que peu contraignantes. La vidéo ci-dessus vous permettra d'avoir un aperçu de l'originalité de quelques-unes des 170 candidatures reçues du monde entier.Le second exemple est celui du gnomoniste - cadranier français Claude Gahon, qui produit régulièrement des cadrans très originaux (mais aussi esthétiques, poétiques, artistiques), une production prolifique présentée sur le site de Michel Lalos.

« ADN » - Cadran solaire imaginé et réalisé par Claude Gahon
« ADN » - Cadran solaire imaginé et réalisé par Claude Gahon. Explication du concept et du fonctionnement par Claude Gahon : « Une heure ronde correspond à chaque boule translucide qui est dotée d'un petit trou par lequel passent les rayons du soleil qui font ainsi une tache de lumière visible par l'extérieur de la boule. La plage horaire de chaque boule est délimitée par 2 lignes de petits trous, il suffit donc, pour lire l'heure solaire, de chercher la boule dont la tache lumineuse se situe entre ces 2 lignes. Il n'y a qu'une spirale opérationnelle avec des boules percées, l'autre est pour la symétrie et l'mage ADN. On ne trouve pas forcément, dans les commerces classiques, des boules de toutes les dimensions voulues, et la dimension finale de l'objet s'en ressent: c'est un géant de presque 1.50m de longueur pour 45 cm de diamètre. Il est composé de "boules de Noël" en plastique de diamètre 8 cm, et de tubes d'aluminium de diamètre 12 et 10 mm. »Informations[2]